dimanche, octobre 2, 2022
0,00 CAD

Votre panier est vide.

AccueilVie de familleÉcole-maisonDes livres et des enfants

Des livres et des enfants

-

Épurer.

Le temps a fait son oeuvre. Le temps qui a filé. Celui qui nous a tourmenté. Par moment. Celui qui s’est faufilé. En nous. À coups de tourments. De fiertés. De questionnements. Celui qui nous a fait plus conscients. Plus patients. Plus indulgents. Celui qui nous aura fait faire des détours. Des allers-retours. Et qui nous aura guidés. Vers une scolarisation plus épurée. Plus allégée. En nous offrant des bases solidifiées. Simplifiées. Prenant leur essence dans la littérature.

Grand ménage.

Petit à petit. Un pas à la fois. Sans chocs. Sans contrecoups. Nous avons laissé aller. Des méthodologies. Des philosophies. Non par snobisme. Plutôt par optimisme. Développant une confiance. En nos enfants. En nous. En tant que parents. En ce qui nous interpelait. Ce qui nous inspirait. Ce qui nous reliait. Car au-delà de nos rôles. D’éducateurs. De pourvoyeurs. Il y a. Bien devant. Notre rôle de guides. D’accompagnateurs. D’initiateurs. D’idées. De pensées. De confiance. Affirmée et assumée. Celle-là même par qui tout devient possible. Par qui les questions deviennent moteur à ambitions. Par qui la sécurité devient l’élan. Vers de nouvelles passions.

J’y crois. Sincèrement. Que les bases de l’éducation ne sont pas dans les leçons. Pas dans le sens que les cahiers l’offrent. Je crois que la base. Celle sur qui toute la vie repose. Se trouve dans les yeux de mes enfants. À coup d’étincelles de découvertes. De fierté découlant de défis relevés. De relations étoffées. D’avoir été soutenus. De s’être senti écoutés. Respectés. Valorisés. Protégés. Et pour toutes ces raisons. La plupart de nos cahiers ont quitté la maison.

Lire pour découvrir.

Je fais le pari. De découvrir le monde. À travers de vrais mots. Issus d’un vrai contexte. Littéraire. Peu importe le genre. De découvrir à partir d’écrits. Qui ont été crées pour être lus. Tout simplement. J’ai sorti le tout construit. Le sur mesure. Le prescrit. Car je me sens interpellée par une approche holistique. Globale. Dont la signification m’apparaît plus profonde. Car multi-sensorielle. Plurielle. Dans ses contenus. Et ses sous-entendus.

Car ils ont leur importance les sous-entendus. Ce sont eux qui portent. Au-delà des premiers pas. Qui colportent. Au-delà des mots. Les idées. Les idéaux. D’auteurs. De communicateurs. Qui offrent si généreusement. Un peu d’eux. De leur élément. 

Choisir.

Le choix est vaste. C’est bien. Il y en aura pour tous. Tous les goûts. Tous les âges. Je me concentre d’abord sur l’observation. Des intérêts de mon enfant. De ce qui le passionne en ce moment. De ce qui s’inclurait bien dans le temps. À partager. De ce qui viendrait renforcir notre complicité. De ce qui lui offrirait l’éclat de la nouveauté. Qui piquerait sa curiosité.

Puis vient le temps. D’analyser. De scruter. La qualité. Je préconise les oeuvres en langue d’origine. Sinon les bonnes traductions. Je maintiens l’importance. Des beaux mots. Des histoires bien construites. Des personnages riches. Des séquences narratives fluides. De la littérature inspirante. Je crois que les livres que mon enfant fréquentera. Donneront le ton. À ce qu’il produira. À la façon dont il s’exprimera. Simple comme ça.

Puis. Je recherche le plus. Le petit extra. Qui rend l’oeuvre unique. Qui viendra teinter. L’imaginaire. La pensée. Qui viendra colorer. Sa réalité. Sa vision de l’humanité. Ce petit quelque chose. Qui ne se retrouve nul part ailleurs. Qui rendra ce livre marquant. Qui ajoutera au bonheur. 

S’inspirer de la littérature.

Puis. Vient le temps de visiter. D’utiliser. De soutirer. Toutes les opportunités. D’apprendre. De comprendre. De questionner. D’imaginer. Vient le temps. D’observer. De proposer. De suggérer. De souligner. D’exploiter. Vient le temps d’utiliser sa créativité. Pour que l’oeuvre parle. D’entre ses lignes. Pour que s’inscrive. L’exemple à suivre. Pour que se grave. L’amour des mots. Leur importance. Dans la tête. Et dans le coeur de l’enfant. Pour que la douceur des connaissances. Favorise le sentiment de confiance. De confort. Même dans l’inconnu. Parce que les défis auront déjà été vécus.

Notre liste.

Hélios est en première année. Voici notre liste de lectures. De choix. En matière de littérature. À partager. Celle qui nous servira de prétexte. À tout et rien. Celle que l’on lira. Collés. Dans ces petits moments d’exclusivité. Qui font toute la différence.

S’investir.

Évidemment. Rien n’est tout blanc. Ni tout noir. Ce qui marche pour nous…n’ira peut-être pas pour vous. Il s’agit d’une façon de faire. Parmi tant d’autres. Cette façon teintera sûrement mes enfants. Dans leur développement. Dans leur raisonnement. Leur façon de grandir. Dans le temps. Influencera leur avenir. Certainement. Mais c’est une option qui nous convient. Qui s’insère dans notre quotidien.

Ce n’est pas la plus simple. Rien n’est fixé. Rien n’est figé. Les objectifs demeurent présents. Mais mouvants. Honnêtement, c’est exigeant. Vraiment. Pour nous les parents. Et pour nos enfants. Qui développent leur jugement. Et leurs connaissances. Parallèlement. Constamment. C’est un choix. C’est un chemin. Ni plus. Ni moins.

Article précédentPrésco réalité
Article suivantLe repos des justes.

Laisser un message

Please enter your comment!
Entre ton nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.