mercredi, mai 25, 2022
0,00 CAD

Votre panier est vide.

Sortir du cadre

Dans la vie.

Dans la vie, tout est une question de choix. Les pourquoi. Les comment. Les désarrois. Les ajustements. Les victoires. Les déboires. Tout part du même point tournant. Tout part de cet instant. Où l’on choisit. Où l’on définit. Où le risque est pris. Où notre besoin de sécurité est établi. Dans la vie, tout part de soi.

Mais.

Mais. Parce qu’il y a toujours un mais. Vous me direz qu’il y a les hasards. Les murs que l’on finit par rencontrer. Tôt ou tard. Les élans qui viennent nous souffler. Et orienter notre destinée. C’est vrai. Dans la vie, il y a des imprévus. Mais, au final, c’est vous qui déciderez. Si les défis sont acceptés. Si les victoires seront célébrées. Si vous aurez l’audace de laisser les vents vous transporter. Si vous vous laisserez arrêter….quand, inévitablement, vous verrez un rideau tomber.

Quatre chemins.

Mais où est-ce que je veux en venir? C’est quoi le rapport avec l’école à la maison? Eh bien, l’école à la maison est un choix. C’est une décision qui part de soi. Une orientation. Une direction. Et, pour ceux qui pourraient ne pas s’en rappeler… Ce n’est pas le chemin le plus fréquenté. Même si vous avez pris le temps d’y penser. Même si vous assumez. Même si tout est habilement planifié.

L’idée est que choisir l’école à la maison. En faire un projet. Une priorité. C’est aussi faire le choix du chemin le moins fréquenté. Celui dont la route n’aura pas été cartographiée. Celui dont l’entretien aura été négligé. Celui sur lequel les directions à emprunter n’auront pas été indiquées. Et tant mieux! C’est en partie ce qui, souvent, nous a fait envie. Mais c’est aussi ce qui peut venir troubler le voyage. Dans l’impossibilité du quotidien planifié. Dans l’absence de réelles balises de sécurité. Dans le fait qu’il n’y a aucune garantie quant à l’arrivée. Mais qui peut se vanter. De vivre sur des garanties assurées. Anyways!

L’envers de la médaille.

On vous parlera de droit. Et de lois. On vous citera les règlements. Que vous devrez respecter. Qui assureront qu’à votre tour vous le serez. On vous parlera de ce qui est imprimé. Du tangible que l’on retrouve sur papier. Mais il y a le reste. Parce que. Choisir l’école à la maison. Ça veut aussi dire. Être en marge de la société. Dériver. Hors du consensus répandu. Hors de ce qui est convenu. De ce pourquoi on ne se questionne pas. Vous aurez beau vous expliquer. Vous aurez beau éduquer. Il y aura toujours une distortion. Une évaporation. Dans le message que vous livrerez. Et c’est pourquoi, vous devrez vous répéter. Et recommencer. Et c’est pourquoi vous devrez parler plus fort. Éduquer ceux qui, selon vous, ont tort. Quitte à vous en épuiser. Si vous ne l’avez pas déjà réalisé.

Ceci. Cela.

Choisir l’école à la maison. C’est s’engager. C’est se joindre à une communauté. Qui a fait un choix différent. Qui est loin de jouer dans la cour des grands. Honnêtement. C’est se joindre à une communauté. Qui suscite des regards tantôt admirateurs. Tantôt méfiants.

Il faut être conciliants. Envers ceux qui de leur autoroute à grande vitesse. De leur transport en commun à l’itinéraire bien réglé. Ont une vision recadrée. De ce que l’on nomme le bien commun. De la réalité qui leur est dépeinte. Dans un panorama aux dimensions restreintes. Souvent à grands coups de fausses affirmations. Mauvaise foi. Parfois. Méconnaissance. C’est là que le problème prend son essence.

Se dévoiler.

On vous dira de vous dévoiler. De démontrer. La pertinence. La faisabilité. L’adaptabilité. De votre projet de vie. Dans leur projet de société. Dans ce projet qui devrait être nôtre. Dans ce qui ne devrait pas exclure. Ceux qui par définition voudrait s’inclure. Parce que choisir l’école à la maison. C’est un appel à l’inclusion. C’est un cri du coeur. Une volonté de progresser. De se développer. De se dépasser. Dans le respect de son individualité. Dans le but ultime de pouvoir redonner. De pouvoir déployer son potentiel. En misant sur l’affirmation personnelle. Et la richesse individuelle.

Affonter.

Alors. Ce qu’on ne vous dira peut-être pas. C’est que choisir l’école à la maison. C’est de vivre les manches remontées. C’est d’avoir les sens continuellement aiguisés. Pour saisir les opportunités. Désamorcer les inéquités. Aussitôt qu’elles se pointent le bout du nez. C’est que choisir l’école à la maison. C’est un voyage empreint de beautés. De surprises. De recommencements sans fin. Mais également de combats à mener. Avec pour seule arme. Votre confiance inébranlable dans le projet. Ce projet dans lequel vous avez choisi de plonger.

Article précédentBrûlée vive
Article suivantT’es une maman
RELATED ARTICLES

Laisser un message

Please enter your comment!
Entre ton nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.