lundi, janvier 24, 2022
0,00 CAD

Votre panier est vide.

AccueilJardinAnnuelles et vivaces

Annuelles et vivaces

Investir son temps

Un jardin bien planifié est un investissement. De temps. D’énergie. Et, évidemment d’argent. Avant de planter, de récolter et de pouvoir admirer, il faut évaluer. Il faut prendre en considération les besoins et les particularités de chacun des végétaux afin de leur permettre de s’épanouir pleinement.

Un jardin bien planifié tient compte de l’espace, du climat mais aussi du temps. Il tient compte des cycles de vie de chacun des éléments afin que chacun aie leur heure de gloire bien méritée.

Le fun commence par ici!

Deux temps trois mouvements.

Les plantes non ligneuses se déclinent en trois groupes principaux: les annuelles, les bisannuelles et les vivaces.

Dans chacun de ces groupes, il y aura des végétaux de rusticité et de vigueur différentes. Le cycle de vie n’est pas un indicatif de croissance vite ou lente. Il n’est pas non plus un signe de facilité de culture ou de généreuse récolte.

Allons-y un peu plus dans le détail!

Les annuelles.

Les annuelles sont les plantes ayant le cycle de vie le plus court. Elles sont généralement semées au printemps pour une production qui s’échelonnera tout l’été. Elles devront être remplacées, année après année, par des semis faits à l’intérieur et repiqués ou directement en pleine terre en fonction de leur degré de rusticité.

Certaines annuelles peuvent être également traitées comme des bisannuelles. Dans ces cas particuliers, les semis directs peuvent se faire à l’automne car les semences tolèrent le gel.

Quelques annuelles de nos jardins:

  • basilic Genevose et sacré
  • chardon
  • haricots verts et secs
  • laitue
  • mauve sylvestre
  • piments: ancho poblano, cayenne, espelette, jalapeno, paprika, tabasco
  • pois verts et chiches
  • poivron
  • tomates
  • tournesol
  • tomates

Les bisanuelles.

Leur nom l’indique assez bien. Les bisannuelles sont des plantes à cycle de vie vie échelonné sur deux ans. Bien souvent, la première année, elle vont produire du feuillage. L’inflorescence et la production de graines, quant à elle, viendront clore le cycle de vie l’année suivante.

Elles sont intéressantes car leur floraison arrive généralement tôt la deuxième année, avant que les annuelles ne viennent voler la vedette.

Quelques bisannuelles de nos jardins:

  • betteraves
  • bourse-à-pasteur
  • carottes
  • molène
  • navet
  • oignon
  • onagre
  • oseille
  • persil
  • rose trémière
  • salsifis
  • vergerette

Les généreuses.

Certaines annuelles et bisanuelles sont généreuses, c’est-à-dire qu’elles se resèment…parfois généreusement. Dans ce cas, il est important de bien cibler l’emplacement qu’elles occuperont au jardin ou de veiller à la récolter avant qu’elles ne produisent et répandent des semences.

D’un autre côté, pour faire des massifs, elles sont parfaites car, une fois établies, elles travaillent pour nous. C’est notamment le cas, chez nous, de:

  • amaranthe
  • aneth
  • bourrache
  • camomille
  • capucine
  • moutarde
  • pavot

Les vivaces.

Grosso modo, une vivace, est une plante qui, contrairement aux annuelles et bisannuelles, repousse, année après année. Sa croissance se fait à partir de la base, contrairement aux plantes ligneuses qui, elles, bourgeonnent sur des branches existantes.

Est-ce que ça fait d’elles des éternelles? Non! Alors que certaines, comme les pivoines, peuvent durer plusieurs décennies, d’autres auront une durée de vie de quelques années seulement.

Est-ce que ça fait d’elles des plantes faciles à cultiver et à entretenir? Pas nécessairement. Vivace n’est pas synonyme de rustique ou de croissance vigoureuse.

L’intérêt des vivaces est qu’elles offrent un canevas de base et un investissement rentable. Si on les choisit avec soin, en tenant compte de nos conditions climatologique et des spécificités de notre terrain, elle peuvent demeurer en place plusieurs années.

Quelques vivaces de nos jardins:

  • achillée millefeuille
  • agastache
  • chicorée
  • coeurs saignants
  • échinacée
  • hémérocalles
  • hosta
  • monarde
  • pissenlit
  • sédum
  • thym
  • verge d’or

L’équilibre.

Le jardin prend donc vie au fil du temps. Chacun prenant le relais dans un rythme dicté par la nature. Notre rôle est d’observer et d’harmoniser le tout. C’est un travail en continuel mouvement où rien ne sera jamais fixé. Un exercice de patience et d’humilité où nous sommes au service de ce jardin qui, je vous le garantis, vous le rendra bien!

Il reste quelques kits de semences en boutique! Il n’est pas trop tard!

Article précédentSur la route.
Article suivantLa déscolarisation (1/2)
RELATED ARTICLES

Laisser un message

Please enter your comment!
Entre ton nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Most Popular

La déscolarisation (2/2)

La déscolarisation (1/2)

Annuelles et vivaces

Sur la route.

Recent Comments

Alexandra Beauregard on Alma Mater d’hiver 2020
Jade on Excusez-la.
Josee Maher on Excusez-la.
Maite Mardomingo on (J40) À vos marques
Maite Mardomingo on (J36) Passer le flambeau
Maite Mardomingo on (J34) La fibre maternelle
Lily and her Toes on (J12) Laver, laver
Isabelle N on Moi ma sage-femme