1, 2, 3.

300g de farine, 200g d’eau et une cuillère à thé de levure, c’est à peu près ce dont vous aurez besoin.

Du pain c’est relativement simple. Il s’agit simplement d’eau et de blé dans le fond. Un peu de sel pour le goût. Un peu de sucre pour le bonheur des levures si le coeur nous en dit. Des fruits secs ou des herbes pour un repas plus festif. Tout est possible, ou presque, quand on fait du pain. Mais, à la base, il est question d’eau et de blé, tout simplement. Et de feu. Et du miracle de la vie.

Né pour un petit pain.

Mes enfants me voient, presque quotidiennement, faire du pain. Toutes sortes de pains. Des pains plats, des pains de mie, des crackers nordiques, des challah juifs, des tortillas sud-américains, des stollen allemands. Et je veux que ce soit ainsi. Ils apprennent doucement, en observant, les gestes qui permettent à la farine, à l’eau et au sel de prendre vie. Ils apprennent les gestes qui plus tard leur permettront de se nourrir et de nourrir ceux qu’ils aiment. Ils sentent tout l’amour qu’il y a dans la tartine qu’ils grignottent ou dans le pain qu’ils trempent dans leur soupe. Le pain, chez nous, a une grande valeur. C’est un investissement personnel qui me nourrit le coeur autant qu’il nourrit les estomacs sans fond qui gravitent autour de moi. Si mes enfants sont nés pour un petit pain, j’en suis fort heureuse. Car le pain, chez nous, représente la victoire, la persévérance, l’investissement personnel et le don de soi.

Du pain et des jeux.

La boulangerie a longtemps fait partie d’un domaine qui m’intimidait. Et pourtant. Bien sûr, je n’arrive pas toujours au résultat prévu, du point de vue esthétique ou culinaire, mais il m’est rarement arrivé de rater un pain. C’est bon du pain. Et du pain maison, c’est encore mieux. Jamais de pain perdu. Au contraire.

Au fil du temps, au fur et à mesure que vous gagnerez en expérience et en confiance, vous vous mettrez sûrement à voyagez. Le pain, c’est une voyage dans le temps et dans l’espace facile. Une façon de se plonger dans des traditions, à partir du confort de notre cuisine, en répétant les gestes de ces hommes et de ces femmes qui ont créé les gastronomies du monde.

À ceux et celles qui n’osent toujours pas, je vous dirais: Amusez-vous! Expérimenter. Visiter des pays, des traditions. Gagnez de l’expérience. Trouvez-vous un coach ou des coéquipiers. Étudiez. (Mon coup de coeur du moment: Pains pétris maison)

Pour une bouchée de pain.

Autre avantage non négligeable. Faire du pain, c’est économique. Pour 1$, vous avez un pain à votre goût, frais sorti de votre four. Odeur réconfortante en prime pour une bonne partie de la journée. Ça n’a pas de prix. Quand nous avons commencé à faire notre pain, nous mettions 4$ dans un pot pour chaque pain que nous faisions maison, question de concrétiser les économies faites et de s’encourager. Super motivation!

Un cadeau.

bees_j10_net

Challah au blé et au sésame. Crédit photo: Victor Lépine

   Ingrédients.

500g de farine à pain de blé entier

2.5g de levure instant

50g de sucre

200g d’eau

10g de sel

2 gros oeufs

30 ml de gras de poulet, tempéré

 

 

 

Pré-pâte.

Mettre la farine dans un saladier. Creuser un puits et y ajouter le sucre, la levure et l’eau. Recouvrir l’eau d’un peu de farine.

Laisser reposer 1 heure. (Vous verrez des bulles ou de l’écume sur le puits.)

Pâte.

Saupoudrer le sel sur la farine.

Ajouter les oeufs et le gras de poulet dans le puits.

Mélanger et pétrir 10 minutes. Remettre à lever, couvert, jusqu’à atteindre le double du volume initial (env. 2h).

Façonnage

Diviser en 3 parts et rouler en corde de 2cm de diamètre.

Tresser en pinçant les extrémités.

Mettre dans le moule à pain graisser, extrémités en dessous.

Laisser reposer 1h, couvert. Badigeonner de dorure et saupoudrer de graines de sésame.

Cuire à 350F 45 minutes.


Toute une histoire.

Comme tout est prétexte à apprendre dans une famille qui fait l’école à la maison, je vous propose des pistes d’apprentissage reliées au pain.

– Le lapbook sur le pain de Carpe Diem

– Des lectures gourmandes: Le petit Chaperon rouge, Le Petit Pouvet, Hansel et Gretel

– Le super bibliobus du Bonhomme de pain d’épices chez Hachette

– Des expérimentations culinaires: calculer des masses, des quantités, des durées. Découvrir les levures, le gluten. Etc.


Avent 2014, jour 10: Il était deux fois Noël en famille, et je tente le coup pour convaincre mon chum de jouer au Scrabble avec moi une fois la maisonnée endormie. (On reprend notre souffle. Faut bien prendre le temps de vivre un peu nous aussi.)