dimanche, octobre 2, 2022
0,00 CAD

Votre panier est vide.

AccueilVie de familleLa force du nombre.

La force du nombre.

-

Famille nombreuse

C’était ce que je voulais. D’aussi loin que je me souvienne. Je suis enfant unique. Mais j’étais fascinée. Par cette atmosphère. Par ce tourbillonnement d’enfer. Ce brouhaha. Semi-organisé. Semi-improvisé. J’étais fascinée par la famille nombreuse. Où les enfants surpassaient les parents. En nombre du moins. Et en énergie. Définitivement.

Commencer quelque part.

J’en ai d’abord eu un premier. Victor est arrivé. Aussitôt mon Cégep terminé. Il a longtemps été le seul. C’est avec lui que j’ai grandi. Évolué. C’est à travers ses yeux que je me suis guérie. D’un paquet d’affaires. Un processus de guérison entâmé. Pour lui. Pour ne pas lui transmettre. Ce que je traînais derrière. Comme un fardeau. Un arrière-goût amer.

Continuer.

Puis la vie a suivi son cours. Elle nous a aussi surpris dans le détour. Notre vie de famille s’est transformée. Notre quotidien s’est modifié. D’autres enfants se sont ajoutés. Aujourd’hui, ils sont quatre. Tous différents. Tous avec des besoins pressants. Peu importe l’âge. Le caractère. L’individualité. La personnalité. Peu importe. Ils ont besoin. De moi. De nous. Tous les jours. Tout le temps. Et parfois. Comme en ce moment. J’avoue que ça peut devenir oppressant.

La vérité.

Ne vous détrompez pas. Mes enfants sont le plus beau cadeau qui soit. La plus grande faveur. Que la vie m’a donnée. Ma plus grande fierté. Mais aussi. Ils sont mon plus grand défi. Un appel permanent à donner. À l’infini. Don de soi. D’énergie et de temps. De passé, de futur et de présent. Un choix pleinement assumé. Mais aussi exigeant dans sa pluralité.

Nos choix de vie sont faits en conformité. Avec nos valeurs. Mais aussi nos envies partagées. De les voir grandir. De les voir s’épanouir. Devant nos yeux. Aux côtés de nous deux. Nos ambitions professionnelles. Personnelles. Notre vie d’amoureux. Tout s’articule autour d’eux. Nos enfants sont partie prenante. De nos projets. De nos avancées. Ils sont consultés. Mais aussi impliqués. Intégrés. À la mesure de ce qu’ils sont. Ou de ce qu’ils ne sont pas. À la mesure de leurs envies. De leurs limites. De leurs défis.

Prendre l’air.

Ce que je réalise. C’est que. Bon temps mauvais temps. Quand tout roule. Qu’on fasse du sur place. Ou qu’on aille de l’avant. Quand tout devient pressant. Oppressant. Dans ce temps-là. Ce que je réalise c’est que l’on s’oublie. Rapidement. On oublie l’importance de l’unité. Dans le nombre. L’importance de l’unité. Dans l’équilibre. Car de se soustraire. Principalement à soi. Ne permet pas de conserver l’égalité. Celle sur qui tout peut reposer. Celle sans qui les combinaisons sont erronées.

Ce que je réalise. C’est le développement. De cette myopie de l’esprit. De cette incapacité. À voir au-delà de l’instantanéité. À respirer. À se contenter de continuer. Essoufflée. Épuisée. Sans arrêter. Parce que juste d’y penser. Ça fait frissonner.

ciel ensoleillé

Oser.

Et si on se donnait le droit. La chance. La présence. D’oser arrêter. Pour reconsidérer. La destination. La route. Les passagers qu’on a embarqués. Et si on se donnait la chance. De reprendre la bride. De reprendre le rythme. De contrôler l’allure du voyage. La charge des bagages. Pas totalement. Mais du moins partiellement. Pour alléger. Pour optimiser. Pour renflouer. Son besoin de pertinence. D’acceptance. Parce ce que c’est là que ça commence. Accepter. S’accepter. S’autoriser. À évoluer. À avancer. À se délester. À se libérer. 

Provoquer le changement.

J’ai donc décidé. De provoquer. De causer. D’imposer le changement. Le redressement. De l’orientation. De la situation. De reprendre mes esprits. De me redonner un peu de vie. J’ai donc décidé de m’imposer ce défi. Maintenant que la routine se rétablit. Vous embarquerez si vous voulez. Totalement. Partiellement. C’est comme vous le sentez. L’idée est de se réapproprier. Parce qu’on le vaut bien!

Article précédentTravail et marmaille.
Article suivantFaire le ménage.

Laisser un message

Please enter your comment!
Entre ton nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.