mercredi, mai 25, 2022
0,00 CAD

Votre panier est vide.

AccueilGrandir(J9) Quand tu me penses, es-tu toi-même?

(J9) Quand tu me penses, es-tu toi-même?

« Si tu te trouves à avoir un pain dans chaque main,

Échanges-en un contre quelques narcisses,

Car si le pain nourrit ton corps,

Les fleurs nourriront ton âme. »

Mahomet

Individus, clan, société.

Rêver c’est bien. S’activer à se réaliser est enivrant. Rêver seul est, ma foi, assez facile. Rêver en tant que clan, rêver pour une famille, implique un peu plus. Ça implique de compromettre certaines facettes de son rêve pour soutenir le fragile équilibre de ce qui est en devenir et de ceux qui y travaillent. Et ça implique aussi une meilleure définition du futur envisagé. Du futur dans lequel on est présentement.

Premiers pas.

Le premier pas que nous effectuons sur le chemin de notre homestead est donc celui de clarifier notre pensée, nos pensées, individuelles et communes. Aligner nos besoins, nos envies et nos rêves. Définir la route, les objectifs. S’armer d’une vision collective assez solide pour que l’horizon ne se perde pas au fil des jours.

Tout est dans tout.

Ce projet, nous l’avons bien sûr discuté en famille maintes et maintes fois. Mais, comme tout ce qui grandit, le projet a beaucoup évolué, il s’est précisé. Et se concrétise. Lentement.

Ce projet nous le voulons en accord avec ce que nous sommes. Nous voulons le voir grandir et évoluer avec nous. Nous le voulons membre de notre famille et nous nous voulons membre de sa création et de son développement.

Notre pensée du homesteading nous la voulons à la fois vivante et indépendante. Nous la voulons unique dans son développement et rassembleuse dans sa fonction. Comme les gouttes d’eau qui forment l’océan, nous recherchons une harmonie gagnante entre la vie et la pensée.

Nous voulons nous battre pour garder la porte ouverte, garder une place pour l’intuition, pour la transformation aussi. Nous voulons que le mouvement soit présent, que la réceptivité et l’adaptation forgent cette vie que nous bâtissons.

Notre vision.

– Observation; sans juger ni projeter, contempler la réalité sans nécessairement la saisir, pour le bonheur de se sentir partie d’un tout.

– Reconnaissance; sentir, constamment, le lien entre nos origines et ce que nous sommes, entre notre existencee et le monde qui nous entoure.

– Communication; communier avec soi et avec l’extérieur, s’ajuster de façon respectueuse à notre milieu.

– Patience; accepter le rythme des choses, le cheminement, l’évolution. Porter un regard attentif et non passif à la vie qui passe.

– Sensibilité; être à l’écoute de soi, transcender la peur de sa propre vulnérabilité, garder l’esprit ouvert.

– Clarté; voir vraiment, sans précipiter, selaisser pénétrer de l’essence de ce qui nous accueil et de ce que nous construisons.

– Discernement; avec justesse, sans sur ou sous-évaluation, en accord avec sa résonnance personnelle.

– Innocence; savourer le présent, le cueillir et le laisser aller.

– Prudence; maintenir l’équilibre entre l’intuition et l’illusion, remettre en question en ne succombant pas aux insécurités, laisser mûrir la pensée en toute liberté.

– Respecter la vie; porter un regard aimant sur ce qui bouge, ce qui vibre, ce qui nous entoure, comprendre le caractère vivant de l’environnement humain et naturel, dans sa liberté et ses manifestation de vie.

– Compréhension; acueillir, garder la porte ouverte à l’apprentissage.

– La science; perfectionner l’art de vivre et de laisser vivre. Observer pour comprendre, comprendre pour respecter, respecter par amour. Laisser le silence prendre place, retrouver sa capacité d’émerveillement.

Les clés.

Nous voulons que ce travail que nous entâmons serve de pont entre les êtres que nous sommes et le monde que nous rêvons de voir, de vivre. Nous voulons créer et sentir de façon plus intense ce lien se tisser entre nous et notre environnment, développer l’art de se conjuguer au présent, dans le respect et la sagesse avec le monde. Et, si tel est votre désir aussi, nous vous offrons avec bonheur les clés de notre domaine.

10451795_899836566712952_4006223494970147590_n


Avent 2014, jour 10: on s’écrit une lettre à ouvrir l’an prochain durant l’avent.

RELATED ARTICLES

1 COMMENTAIRE

Laisser un message

Please enter your comment!
Entre ton nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.