Comm’à maison

Comm’à maison, c’est une idée qui a germé d’elle-même et qui a trouvé sa place au soleil tout naturellement. Une belle surprise qui s’est présentée dans un détour de la vie comme la suite logique de cette amitié qui grandit chaque jour un peu plus en Caroline et moi.

C’est le résultat de nos partages et échanges au fil du temps. C’est cette combinaison magique de nos univers qui s’expriment et s’impriment dans une complémentarité unique. Forte de nos différences et de nos ressemblances, nous nous sommes portées et transportées dans des discussions et des réflexions personnelles que nous avons maintenant envie de partager avec vous.

Comm’à maison, c’est notre façon de vous inviter à vous joindre à nous pour faire fructifier la richesse de la diversité que nous représentons collectivement. À nous toutes, nous savons que nous pouvons contribuer à changer le monde à notre façon.

Bienvenue chez nous! Bienvenue chez vous!

Mélissa xxx

Intro: Bienvenue!

Quand deux mamans, aux quotidiens à la fois similaires et différents, décident un peu de leur coeur pour vous laisser entrer dans leurs discussions. Une envie profonde de vous remercier d’être là en vous partageant nos élans d’inspiration et d’émotion spontanés.

Des échanges sincères, sur nos vie de mères. Des bribes de cette vie de femme qu’on célèbre au travers. Des p’tits riens qui, pourtant, font tellement de bien. Sans flafla. Comm’à maison.

Une invitation à échanger et à partager ensemble. Encore un peu plus.
Avec ma délicieuse amie Caroline de Dans le nid de maman cane.

Ép. 01: Les présentations

La vie pourrait se résumer entre un simple aller de A vers B. Mais, on en convient, ce serait bien ennuyeux! Creusons un peu pour découvrir le chemin, l’aventure entre les deux.

Dans ce tout premier épisode, nous vous confions un peu de ces cheminement qui nous sont propres. Des choix et valeurs qui portent nos actions au quotidien. Des événements marquants qui nous ont fait pivoter sur une route plutôt qu’une autre.

Nos coups de coeurs

Santé en vrac (Nicolet et Trois-Rivières)

James Stewart