C’était le 2 du 2: une histoire de suicide